Background

LES VACANCES DE Mr HULOT
Ciné-concert de la Cie des Amis de Fantômus

LE CRI DES INSECTES

QUATTROPHAGE 2014
Olivier Hüe / Nicolas Lelièvre / Matthieu Safatly



NICOLAS LELIÈVRE
Solo de zarb pour les 20 ans du Trianon Transatlantique

 

 

JOËLLE LÉANDRE, CARLOS ZINGARO & NICOLAS LELIÈVRE - 106, Rouen
Video artwork by Catherine Silva

 

 

PARUL SHAH & & NICOLAS LELIÈVRE
Changing Shadows, LIVE IN NYC

 

 

FANTOMUS SUR FANTOMÂS (Louis Feuillade movie, 1913)
Boule (guitar & banjo), Christophe Foquereau (double bass & musical saw), Nicolas Lelièvre (percussions & harmonium)

 

 

TROMPE L'OREILLE en collaboration avec le plasticien Thierry Dalat
Nicolas Lelièvre & Olivier Hüe (lutherie imaginaire, sculptures sonores & performance)

 

 

SPOO, freakjazzcore trio
Eric Vagnon (sax), Eric Brochard (double bass) & Nicolas Lelièvre (drums) - Pannonica, Nantes

 

 

CARLOS ZINGARO & NICOLAS LELIÈVRE
PiedNu - Le Havre, janvier 2013

 

 

″DOUBLE TOM″ or DOCTOR TOM & MISTER WAITS…
a tribute to Tom Waits

 

 

JUVE CONTRE FANTOMÂS (Louis Feuillade movie, 1913)
Cédric Boulard, Nicolas Lelièvre, Julien Eil & Christophe Foquereau

 

 

 

CloserBlanc-01

"Paper drummer!" — © F.Wolf-Michaux

Nicolas Lelièvre with Ghédalia Tazartès

Nicolas Lelièvre with Olivier HüeTrompe l'Oreille Project



"L'Homme batterie" from Spoo

 

 

Nicolas Lelièvre playing tombak

 

 

Spoo — © Hervé Le Gall

 

 

Soundcheck in Riga (Lithuania)

 

 

North Adams (USA), rehearsing

 

 

Eating after show with Norscq… in North Adams

 

 

Quattrophage with Matthieu Safatly at The Ateliers Claus (Brussels) — © fabonthemoon

 

 

© Rémi Angeli, 2013

 

 

© Peggy Godreuil, 2013

 

 

Trio with Jean-Luc Petit & Benjamin Duboc

 

 

Nicolas Lelièvre with Art

 

 

CloserBlanc-01

solo


One of the most interesting drummers at the moment

Projet1GDE
 


quattrophage


Quattrophage, electro-acoustic quartet (Belgium, France)

Matthieu Safatly: cello, electronic, voice & objects
Olivier Hüe: guitar, psilliphone, clarinet & tape manipulation
Nicolas Lelièvre: percussions, electronic, drums & organ
Pierre Dellacherie: cello
 

Quattrophage Travel-Logue world percussions quartet (Belgium, France)

Nicolas Lelièvre: direction, asian percussions, drums & metal
Carlo Strazzante: tablas, indian percussion & percussions
Gregory Sansarlat: tombak, middle eastern percussions & percussions
Olivier Hüe: home made instruments, gongs & percussions


koinobios
 


Zingaro, Cappozzo, Bourdellon & LeliÈvre


Free improvisation (Portugal, France)

Carlos Zingaro: violin
Jean-Luc Cappozzo: trumpet & bugle
Jérôme Bourdellon: flutes
Nicolas Lelièvre: percussions
 

ZingaroQuartet
 


Spoo


Freak jazzpunk

Éric Vagnon: saxophones
Éric Brochard: doublebass
Nicolas Lelièvre: drums
 

SpooFacea3
©kodo
 


fantomus


Ciné-concert on Louis Feuillade's Fantômas (1913)

Boule: guitar & banjo
Christophe Foquereau: doublebass & saw
Julien Eil: clarinet bass, sax & flutes
Nicolas Lelièvre: drums & harmonium
 

Fantomus
 


landru


Chanson française

Boule : voix & guitare
Julien Eil : orgue, clarinette basse & saxes
Christophe Foquereau : contrebasse & scie musicale
Nicolas Lelièvre : percussions & batterie
 

videoLandruok
 


les Aventures du Prince Amhed


Ciné-concert/ Film Lotte Reiniger 1926

Olivier Hüe : luth orientaux & clarinette
Nicolas Lelièvre : percussions orientales, claviers & électronique
 

videoAhmedok
 

Un film
Lotte Reiniger signe en 1926 avec Les Aventures du prince Ahmed le tout premier long métrage d’animation de l’histoire du cinéma. Ce film, entièrement conçu de silhouettes de papier découpées, est un véritable chef-d’œuvre d’enchantement. Inspiré des contes des Mille et une nuits, Les Aventures du prince Ahmed transporte dans un univers magique peuplé de princesses en fuites, d’amours contrariées, de luttes entre les forces du bien et du mal.

Une création
La création originale que nous proposons sur ce film a pour particularité de mêler instruments orientaux traditionnels et musique électronique. Cette dernière permet de transformer, multiplier, transcender les sonorités orientales afin de mieux coller au caractère magique du film. C’est tout un univers singulier qui se développe, à la fois exotique et totalement inoui, entre richesse des musiques modales et environnement sonore moderne. Un véritable maelstrom auditif avec des instruments rares, à la hauteur des Aventures du Prince Ahmed.
 


Tazartès/Lelièvre


Unclassifiable duet

Ghédalia Tazartès: voice, accordion, tapes…
Nicolas Lelièvre: percussions, guitar, gongs, organ...
 

With Tazartès
 


Trompe l'Oreille


Performance on Thierry Dalat sculptures

Olivier Hüe & Nicolas Lelièvre: performers playing with sounds of wire strings, wood block, ice & water
 

Trompe l'oreille
 


Double Tom


Tribute to Tom Waits directed by Éric Préterre

Éric Préterre: voice, sax, piano & guitar
Bertrand Couloume: doublebass
Jean-Baptiste Gaudray: guitar
Stéphane Norbert: marimba & percussions
Nicolas Lelièvre: drums, strings & horns
 


Le Bonheur


Ciné concert on Alexandre Medveskine's Le Bonheur (1934)

Ted Milton: voice & sax
Patrick Charbonnier: daxophone, electronic & trombone
Olivier Bost: guitar & electronic
Éric Brochard: doublebass
Nicolas Lelièvre: drums & objects
 

Bonheur
©sera martìn
 


trios


FT3 (jazz)

Franck terrier: piano
Clément Landais: doublebass
Nicolas Lelièvre: drums
 

Yürük (Middle Eastern traditional music)

Idha: ney
Olivier Hüe: ûd
Nicolas Lelièvre: zarb
 

Ici et Là Trio (free improv)

Pascal Marzan: acoustic guitar
Akab Bondage: electric guitar
Nicolas Lelièvre: drums & percussions
 

The Naked Dogs (rock 'n' roll garage)
 

TreesOhm


post-krautrock

Eric Brochard: electric bass and electronic
Nicolas Lelièvre: acoustic and electronic drums


Threesome
 


Le Cri des Insectes


jazz cinéma-tique pour orchestre

Amélie Delaunay : Création visuelle, Manipulation d’objets
Simon Deslandes : Trompette, Bugle, Composition
Nicolas Lelièvre : Batterie
Manu Piquery : Rhodes, Table sonore
François Rondel : Saxophone alto, Clarinette
Nicolas Talbot : Contrebasse


Regards extérieurs : Solène Briquet, Colette Garrigan
Création lumière : Franck Bourget
Création sonore, régie : Gaultier Patrice


Cri
 


LES VACANCES DE MR HULOT


ciné-concert sur le fameux film de Jacques Tati par la Cie des Amis de Fantomus

Cedrik Boule : guitare et ambiances sonores
Julien Eil : clarinette, saxophone et synthés
Nicolas Lelièvre : drums, glockenspiel et samples



music for


· Parul Shah Dance Cie (New York)
· Cie Faim de Siècle (France, Nederland & USA) directed by Ibrahim Quraishi
· Le Cercle de la Litote (Street theater)
· Eun ok Choi dance Cie (France, Korea)
· Annick Putz dance Cie (Luxemburg)
· Aller Simple (Rouen), dance association directed by Manuella Brivary
· Théâtre de l'Algarade (Nancy)
· Passe Théâtre (Rouen)
· Poésie avec / Poetry with: Antoine Mouton, Bernard Noèl, Michael Lonsdale, Lucien Suel, Ma Deshang, Ian Monk, Rémi Chechetto, Marc Delouze, etc.


« Quant à Nicolas Lelièvre il est tout simplement l'un des batteurs percussionnistes les plus intéressants du moment, maniaque de la précision mais pouvant asséner de véritables coups de massue, mouvant comme un danseur et susceptible d'aligner une idée à la seconde. »
IMPROJAZZ, juillet 2011


Percussioniste, batteur, zarbiste, bricophoniste iconoclaste diplomé du CNR de Cergy-Pontoise et ayant étudié entre autre avec le grand maitre des percussions iraniennes Madjid Kaladj. Difficile de résumer les activités de ce musicien curieux de rencontres et d'inouï.
On a pu l'entendre en duo avec Toshimaru Nakamura au Lieu Unique, avec Tomoko Sauvage au Festival des Musiques Innovatrices de Saint-Étienne ou avec Ghédalia Tazartès à la Fondation Cartier.
Il est membre fondateur de Quattrophage (décrit comme « a genuine surprise » dans le WIRE de septembre 2010), groupe de fond dans le paysage des musiques expérimentales françaises entre électroacoustique et musique contemporaine.

En tant qu'improvisateur il se produit avec les artistes les plus exigeants : Joëlle Léandre, Carlos Zingaro, Jean Luc Cappozzo, Audrey Chen, Jérôme Bourdellon, Ladonna Smith, etc.
Il est également directeur musical de la Compagnie de Théâtre Brut Le Cercle de la Litote au sein duquel il a crée entre autre Trompe L'Oreille en collaboration avec le plasticien Thierry Dalat (spectacle mêlant lutherie imaginaire, sculptures sonores et performance).
Ajoutons qu'il est artiste associé au collectif historique lyonnais ARFI (participant notamment au power trio Spoo et au projet Le Bonheur avec le saxophoniste anglais Ted Milton) et qu'il travaille depuis longtemps avec Norscq ayant co-composé avec lui la musique de 5 Streams, commande de L'Asia Society de New York.
Comme compositeur, Nicolas travaille beaucoup avec le théâtre et la danse usant de tout un arsenal percussif allant du gong balinais au ressort d'amortisseur en passant par les cailloux autant que d'une batterie ou d'un orgue.
Féru d'avant garde, il déteste pour autant les chapelles, les œillères et il lui arrive donc de travailler aussi dans les domaines de la chanson, de la musique de film, de la musique traditionnelle, du jazz, etc.

« Le musicien sous les mains duquel n'importe quel objet devient instrument de musique. »
LIBÉRATION, juillet 2005
 


 
"Nicolas Lelièvre it is simply one of the most interesting drummers at the moment. His maniacal accuracy can slam a cutting blow, moving like a dancer he brings fresh ideas idea with each second"
IMPROJAZZ, July 2011

Percussionist, Drummer, Zarbist, DIY-phonist, iconoclastic musician graduate of the CNR in Cergy Pontoise he has also studied with the great master of Iranian percussion Majid Kaladj. Difficult to summarize the activities of this musician who's curiousity has provoked meetings with many different musicians.
We have heard him in a duet with Toshimaru Nakamura at the Lieu Unique, with Tomoko Sauvage at the Innovative Music Festival in Saint Etienne or along side Ghédalia Tazartès at the Foundation Cartier in Paris.
He is a founding member of Quattrophage (described as "a genuine surprise" in WIRE, September 2010) the group blends a landscape of french experimental electroacoustic and contemporary music.

As an improviser he plays with some of the most demanding artists including: Joëlle Leandre, Carlos Zingaro, Jean Luc Cappozzo, Audrey Chen, Jérôme Bourdellon, Ladonna Smith, etc.
He is also musical director of the Compagnie de Théâtre Brut Le Cercle de la Litote for which he created among others Trompe l'Oreille in collaboration with the visual artist Thierry Dalat (The title plays against the normal french expression trompe l'œil) ; a show mixing imaginary lutes, sound sculptures and live performance.
We can also add that he is an artist associated with the famous collective ARFI (including participation with the power trio Spoo and he has worked for many years with Norscq, co-composing music for the theater work 5 Streams for the Asia Society in New York.

As a composer he works regularly with theater and dance companies employing an arsenal of percussion that moves from playing a Balinese Gong riding on shock absorbers to massaging pebbles as well as drums or an organ.
Keen-edged and avant-garde, yet he hates catagories and blinkers so he also explores the field of song, film music, traditional music, jazz, etc.

"The musician in whose hands any object becomes a musical instrument"
LIBÉRATION, July 2005
 

En tant que compositeur, je me reconnais dans ces propos d'Albert Marcoeur (un inclassable s'il en est !) lus dans une revue il y a quelques années :
« Je classerai les musiques en trois catégories : les musiques de la rue (musiques traditionnelles populaires, rock, chanson, punk, jazz), les musiques de salon (les musiques classique, contemporaine, électroacoustique et le jazz en partie*) et puis il y a les musiques sur le balcon, un œil sur la rue et l'autre sur le salon. »

*J'y ajouterai personnellement les musiques classiques telles le gagaku japonais, le radif persan, le pansori coréen ou encore les musiques hindoustani et carnatiques indiennes.
 

QUELQUES REPÈRES

« Less is more »
Mies Van der Rohe

« Croire à tout ou ne croire à rien est à égale distance le signe d'une conscience qui s'est éteinte à elle même »
Georges Paczynski

« Architecture is frozen music »
John Ruskin

« l'Art ne rend pas le visible, il rend visible »
Paul Klee

Parce que, comme le dit joliment le proverbe oriental, « tout ce qui n'est pas donné est perdu » et parce qu'il a rencontré des pédagogues extraordinaires (notamment Georges Paczynski pour le jazz, Madjid Khaladj pour la musique persane, Lionel Desmarets pour le classique et Pierre Albert Castanet pour le contemporain), Nicolas anime régulièrement des stages et ateliers.
Il donne ainsi l'occasion à des groupes scolaires, des étudiants, des professionnels aussi bien qu'à des amateurs, des valides aussi bien qu'à des handicapés, de profiter de ses expérience multiples :
· musique et mouvement
· musique et image
· musique improvisée
· jazz
· musique et bricophonie
· musique et peinture
· musicien accompagnateur pour la pédagogie de la danse contemporaine au Cefedem de Normandie
· etc.

Nicolas est sollicité par le Ministère de L'Éducation Nationale, le Pôle Image de Haute Normandie, le centre Kong à Gand (Belgique), la Fondation Paul Klee à Bern (Suisse), L'Atelier 231 Centre National des Arts de la Rue à Rouen, le Conseil Régional de Seine Maritime

Pour tout renseignement, n'hésitez pas à le contacter : 

videoPedagook
contacts

contact: 

facebook: 

design: